Au petit bonheur la chance

Dés

Une librairie de la rue Saint Benoît rappelle au passant inattendu qu’un aléa de l’instant t n’empêche pas l’aléa de l’instant t+1 d’être tout aussi imprévisible. Images d’infinis successifs. Ce Coup de Dés n’aboutira d’ailleurs jamais vraiment du vivant de Mallarmé. Seule une édition de la NRF, en 1914 approchera, autant qu’on puisse l’entrevoir ou le deviner, de la conception du poète.

HASARD XIIᵉ s. « jeu de dés », « jeu de dés heureux », puis « risque », « chance » : arabe az-zahaar « jeu de dés » par l’intermédiaire de l’esp. azar. Malgré l’absence d’aspiration dans la langue d’origine, initiale h dès le XIIᵉ s. et prononciation aspirée attestée dès le XVIIᵉ s. ; HASARDER XVᵉ s. ; hasardeux XVIᵉ s. 

Dictionnaire étymologique du français 

Le Robert – Usuels

Comment sonder l’aplomb inébranlable des chefs des entreprises de sondage ? On sait qu’on n’en atteindrai jamais le fond.

Peut-être faut-il revenir à une lettre d’Henri Poincaré, oubliée ou enfouie, pour le malheur des gens raisonnables. « En un mot, écrivait le mathématicien philosophe en 1904, le calcul des probabilités n’est pas, comme on paraît le croire, une science merveilleuse qui dispense le savant d’avoir du bon sens. C’est pourquoi il faudrait s’abstenir absolument d’appliquer le calcul aux choses morales ». Cette conclusion prend toute sa valeur quand on se souvient que les « choses morales » dont il est question ressortissent en fait aux « sciences morales », comme on dénommait à l’époque les sciences sociales.